Notre philosophie


O ¦ N ¦ T ¦ H ¦ E ¦ SeeSaw

Open : Nous avons une offre de logiciels open-source pour plusieurs raisons. Ils sont plus solides, s’adaptent avec le temps et cela fait économiser de l’argent au client. Cela nous permet de proposer différents outils adaptés (selon le contexte), plutôt que de suggérer un outil / solution unique, pas forcément adapté à tous.

Needs-based : pour SeeSaw, les motivations sont très importantes, ce qui signifie que nous devons être concentrés sur les besoins. En d’autres termes – nous suggérons seulement des solutions qui répondent à un besoin bien défini – et qui seront par conséquent utilisées, adoptées et pilotées en ligne. Bien trop souvent cela n’arrive pas et des solutions technologiques sophistiquées rouillent tranquillement tandis que le système ne connaît aucune amélioration

Transparent : SeeSaw ne ressemble pas à la plupart des entreprises privées (ou, sur ce point là, aux ONG opérant sur le secteur de l’eau). Nous nous efforçons d’être transparent sur ce que nous faisons – ce qui marche et ce qui ne marche pas. Nous partageons le savoir et les contacts avec le reste du secteur, ce qui est une part de notre devoir en tant qu’entreprise sociale.

Holistic : SeeSaw pense d’une façon holistique. Nous considérons la façon dont nos conseils et logiciels vont correspondre à l’ensemble du système et interagir avec. Est-ce que les gens l’utiliseront ? Est-ce que ça changera la façon de fonctionner des fournisseurs ? Qui le supportera, qui sera un obstacle au changement ? Nous avons un large réseau et faisons le lien avec ceux qui travaillent avec nous. Ainsi, en plus de concevoir des logiciels pouvant améliorer la facturation, SeeSaw aide à trouver des bailleurs de fonds qui sont sensibles et récompensent l’amélioration. Plutôt que de travailler avec les ONG seulement pour améliorer leur reporting, nous faisons des liens plus larges afin qu’un changement systémique au niveau national soit possible.

Entrepreneurial : Nous sommes des entrepreneurs. Cela signifie que nous pensons comme des entrepreneurs, pas comme des bureaucrates ou des membres d’ONG. Nous comprenons le risque et savons comment favoriser le retour sur investissement. Nous conseillons en conséquence – la compréhension des fournisseurs de service de première ligne, à bien des égards, ont besoin de fonctionner comme des entreprises. Produire de l’eau et voir que la moitié de la production se perd du fait de fuites est assez frustrant. Espérer que les services publics servent les pauvres quand ils ne peuvent collecter des revenus est irréaliste. Si nos conseils et outils peuvent aider le secteur à surveiller et analyser, c’est une chose. Mais avant toute chose, ils doivent être significatifs pour ceux qui fournissent le service, au jour le jour.


Advertisements